Le Code du travail est un ensemble de réglementations portant sur les relations dans le cadre professionnel. En ses articles, il a intégré des textes sur les normes en matière d’espace de travail. Cette Loi garantit le confort et le bien-être des salariés. Que dit-il donc concernant les espaces de travail ?

Du confort sur le lieu de travail

En termes de confort au bureau, le Code du travail prévoit des clauses. La qualité de l’environnement de travail ainsi que la robustesse des matériaux sont certifiées par la norme NF Sécurité Confortique. Cette dernière est une référence dans la conformité du mobilier dans l’espace de travail. En ses articles, elle stipule en effet que les meubles dans le lieu de travail doivent être ergonomiques et adaptables à la morphologie de ses titulaires. Le confort est donc de rigueur. Et cela pour éviter les problèmes musculo-squelettiques qui sont, hélas encore monnaie courante dans la plupart des lieux de travail. Portez votre choix dans du matériel qui est à la dois de qualité et qui vous mette à votre aise.

Qualité de l’environnement

La sécurité des employés est également un autre critère non négligeable selon toujours le Code du travail. Généralement en effet, les sols des espaces de travail sont jonchés par des fils électriques. Pour éviter de s’entremêler les pattes dans ces éléments potentiellement dangereux, l’utilisation de systèmes de cache est priorisé. L’utilisation de piétements est aussi un moyen d’assurer la sécurité des personnes dans l’espace de travail.

Outre la sécurité, une hygiène minimale est à respecter sur le lieu de travail. En son article R4228-1, le code du travail stipule explicitement que employés doivent obligatoirement disposer d’un espace pour assurer leur hygiène personnelle. Cela inclut la présence au sein de l’espace de travail de toilettes ainsi que d’au moins un lavabo en commun. Il est également indispensable d’aménager un espace où les employés puissent déjeuner afin d’éviter qu’ils ne tachent malencontreusement des documents importants avec des débris de nourriture.

Optimisation de l’espace de travail

L’optimisation de l’espace de travail doit répondre à des normes bien spécifiques selon le Code du travail. Ces normes incluent des réglementations sur l’espace minimal de travail. En guise d’exemple, la table de travail doit avoir les dimensions minimales suivantes : 80 * 120 cm (profondeur * longueur). Elle doit pouvoir être assez large pour supporter toutes les tâches de son titulaire. Que ce soit un bureau privé, un espace partagé ou un espace de co-working, les surfaces minimales de travail sont respectivement de 10, 11 et 15 m². Ce sont des dimensions de référence selon la norme NF X 35-102.

Bien sûr, ces réglementations du Code du travail sont exprimées à titre indicatif. En d’autres termes, elles ne sont nullement obligatoires. En tout cas, toute entreprise désireuse de se développer rapidement a en ses mains tous les moyens possibles pour assurer un cadre agréable à vivre à ses salariés. De plus, respecter ces normes permet aux entreprises de se protéger en cas de litige.

LEAVE A REPLY